Humeurs / Maman & bébé

L’allaitement, mon expérience positive !

11.22.16

allaitement

Je ne savais pas si je parlerais de ça ici, parce que c’est personnel, et ça peut être polémique aussi et je n’ai pas envie de ça du tout ici. Mais je voulais écrire ici mon témoignage à moi. Un témoignage positif de l’allaitement, car souvent, on lit des choses un peu décourageantes, un peu douloureuses sur tout ça…

Je vous avoue que j’ai toujours su au fond de moi que je le ferais. Même si pendant ma grossesse, je ne m’étais pas mis trop de pression, je m’étais dit que si ça fonctionnait c’était super et que si quelques choses n’allait pas, le biberon ferait aussi bien l’affaire. Je ne me suis pas trop documenté pour ne pas trop me faire peur et puis autour de moi j’ai pas mal de ressources au cas où : ma maman, mes belles-soeurs, mes copines…

Je suis sans doute chanceuse car tout va pour le mieux, ça fait maintenant 4 mois pile que j’allaite Blanche et tout ce passe à merveille. Mais j’aime aussi à croire comme le dit si bien ma gentille Coralie, que « j’ai aidé ma chance. » Parce que l’allaitement c’est presque un job à plein temps ou comme une vie de sportif en un peu moins compliqué quand même, je le ressesn un pu comme ça. Il faut bien mangé, bien boire, toujours ne pas boire d’alcool (évidemment) et surtout dormir. Parce que pour moi, c’est pendant mon sommeil que tout se régénère, que la « machine à lait » se met en marche. Alors il faut dormir, et se détendre un maximum. J’ai décidé de ne plus surcharger mon emploi du temps et ça n’a pas été facile, mais il faut bien quelques concession parfois et je ne pars en vadrouille que rarement toute seule avec Blanche. Alors on reste à la maison pour être au calme et surtout profiter de faire plein de câlins, de bisous et de rigolades.

Nous prenons notre temps, nous faisons toujours « comme nous le sentons ». C’est, je crois la phrase qui ressort le plus lorsque l’on demande conseils. « Faites comme vous le sentez » alors c’est ce que nous faisons mais je crois que c’est le meilleur conseil qu’on puisse donner aux parents lorsqu’il s’agit d’un nourrisson. Car au final un petit bébé comme ça, ça n’a pas de règle. Alors il n’y a pas de règle, parfois elle ne tête pas pendant presque 9h (la nuit) et parfois il se passe 40 minutes entre deux tétés. Parfois elle tête pour rien juste pour se rassurer. Et parfois elle ne veux absolument pas téter, le rejet total. Parfois elle préfère le sein droit et parfois le sein gauche. Voilà c’est comme ça, NO RULES ! « Je touche du bois » (ça c’est ma maman qui le dit) et je n’ai pas eu de souci d’engorgement, de mastite ou de crevasses (donc c’est possible un allaitement sans soucis)… Je n’utilise rien pour mes seins, pas de crèmes, ni d’huile ou que sais-je… J’aime à me dire que dans une autre vie j’ai du être nourrice avec 4 ou 5 bébés à nourrir, et c’est pour ça que tout va bien.

Outre les aspects « techniques », j’adore le faite de pouvoir passer ces moments avec elle, de la voir s’arrêter de téter pour me faire un sourire par exemple, de la voir s’endormir après avoir bien mangé, de faire des petits câlins de mains en même temps, de la voir s’amuser à lâcher et reprendre le sein en criant de joie, j’aime un peu moins quand elle me mord avec ses gencives ^^. J’aime aussi beaucoup le côté pratique lorsqu’on part en balade ou même dormir ailleurs : sa nourriture est toujours sur moi 😉 et c’est mine de rien une choses de moins à penser et le côté économique aussi est bien sympa je dois dire.


Et sinon, j’écris ici les petites choses que j’aurais aimé savoir ou qu’on m’explique sur l’allaitement :

    • que la montée de lait ne se fait pas tout de suite qu’il faut attendre 4 jours en moyenne et que donc si bébé perd du poids à la maternité c’est tout à fait normal. Il faut laissé le temps au temps !
    • que la succion est un peu douloureuse au début mais qu’elle s’estompe avec le temps, parce que je suis sur que ça en décourage plus d’une.
    • qu’un des deux seins peut être le chouchou de bébé et que donc il se remplit plus que l’autre.
    • qu’on n’est pas obligé de se réveiller tous les 4 heures pour donner à manger à bébé (surtout la nuit, « si bébé dort on ne le réveille pas » : parole de sage-femme !)
    • qu’on est pas obligé de porter des coussins d’allaitement tout le temps ni même de soutiens gorges.
    • que le tire-lait ça n’est pas obligatoire, les seins s’auto-régulent en fonction de la demande.
    • que dormir est primordial !
    • que ça demande vraiment énormément de temps et de don de soi.
    • et que parfois les papas se sentent impuissant face à ce pouvoir magique qu’est l’allaitement mais qu’il y a bien d’autres choses à faire à côté et de plus en plus au fur et à mesure des mois qui passent.

allaitement-3

allaitement-2

 

Auteur : Ombeline

Je suis Ombeline, petite maman de ma fille Blanche mais aussi Illustratrice Graphiste Web-Designer Freelance. Je vis au milieu de la forêt dans une vieille grange que l'on aménage à notre rythme en notre maison avec mon Doudou, ma Doudouce, Pidou et Grochat.

1 comment on “L’allaitement, mon expérience positive !”

  1. Ton article est beau et je le trouve si complet ! Pour avoir bossé 2 ans dans une maternité pro allaitement j’ai l’avantage de connaître plutôt bien les particularités de l’allaitement 🙂
    C’était tellement beau d’accompagner les mamans dans leurs choix biberon, allaitement ou mixte. De bons souvenirs 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *